Hijama à Paris 13

LA HIJAMA en langue Arabe, LA CUPPING THERAPY en Anglais, ou encore comment retrouver la forme grâce à LA VENTOUSE-THÉRAPIE en français.  

La Hijama à Paris 13

Voici une méthode efficace pour retrouver la forme et détoxiquer son corps de façon purement naturelle et bénéfique.


Hijama femme à paris 13

 

 

 

 

Vos problèmes de santé ressemblent-ils à ceci ?

  • Vous avez souvent mal à la tête ?

  • Vous avez peut-être une sciatique, des maux de dos ?

  • Votre sommeil n'est pas réparateur ?                                   

  • Votre foie n'est plus aussi efficace, vous digérez difficilement ?

  • Vous avez des problèmes de tension,vous êtes souvent stressé ?

  • Vous êtes en surpoids ou trop maigre ?

  • Vous êtes souvent fatigué, vous manquez vraiment d’énergie ? 

Est-ce que vous connaissez ces frustrations ?

  • Vos douleurs de dos ne cessent de croître, vous en avez carrément marre ?

  • Vous vous sentez tellement lourd et fatigué vous avez l’impression d’avoir 70 ans ?

  • Vous vous sentez diminué au niveau psychique, vous avez constamment la tête dans le brouillard, les idées confuses ?   

 
 
Hajm signifie succion. Ce terme était utilisé pour désigner l'action d'un bébé lors de la têtée au sein maternel. La Hijama correspond donc à une méthode thérapeutique faisant intervenir un système de succion.
 
 
 
Différentes formes de Hijama
 
 
La Hijama humide :

La hijama humide  est une méthode thérapeutique qui consiste à réaliser des incisions épidermiques très superficielles à des points bien précis du corps humain.

Des ventouses sont ensuite appliquées sur les zones afin d’aspirer le "mauvais" sang, un sang chargé en toxines et substances excédentaires (sucre en cas de diabète, cholestérol en cas d'hypercholestérolèmie,acide urique, créatinine...).

C’est une technique ancestrale datant de l’époque pharaonique, indolore et extrêmement efficace contre divers maux.

La hijama humide peut être effectuée une fois par mois.

De manière générale, il faudra privilégier la Hijama humide le plus souvent possible, hormis quelques cas où la forme sèche trouve son indication.

cupping massage paris 13 

 La Hijama sèche :

La Hijama sèche est une Hijama avec ventouses mais sans incisions. Elle consiste en la stimulation du flux sanguin, on parle d'effet circulatoire. La Hijama sèche permet, en effet, l'extraction de substances excédantes, toxiques depuis l'organe atteint vers la surface de la
peau. Le réseau circulatoire des capillaires superficiels de la peau est si étendu qu'il permet alors une redistribution sur l'ensemble de cette surface de ces substances puis une élimination par la ciculation sanguine générale.

Cette forme sèche est préférée, notamment, chez l'enfant de moins de 10 ans.


 Mooving cupping : 

Elle consiste à effectuer une faible succion sur la peau puis on déplace la ventouse sur la peau en faisant des mouvements de S ou de haut en bas. Cette forme de Hijama est utilisée comme massage idéalement sur le dos et procure une détente appréciée ou sur les cuisses et les fessiers pour résorber la cellulite.

Les Actions de la Hijama 

Action épurative : Nettoie le sang, la lymphe et les organes des toxines, substances en excès, résidus médicamenteux, cellules mortes ou abîmées... En effet, plusieurs maladies sont causées par le non-approvisionnement de l'organe d'un sang pur et sain. De plus, les organes sont très engorgés vu le mode de vie moderne.

 

 

 

Action régulatrice : Elle restaure la carence en fer (en freinant la fuite du fer et en stimulant son absorption digestive), elle augmente le taux d’hémoglobine (souvent bas en cas d'anémie), elle restaure et normalise le taux de plaquettes, elle fait baisser la glycémie, le taux de créatinine, d'acide urique et cholestérol, si besoin.

 

 

thérapeute énergétique paris 13 


Action hormonale : Elle permet de réguler les sécrétions hormonales des différentes glandes endocrines : Hypothalamus, Hypophyse, Thyroïde, Parathyroïde, Ovaires, Thymus, Surénales, Pancréas.

Ainsi, le DrTamer Shaban, décrit l’intérêt de la Hijama dans le traitement de l'infertilité par son action sur les hormones hypophysaires et ovariennes, dans le traitement des maladies thyroïdiennes par son action sur la thyroïde et la glande hypophysaire.

Ce n'est pas tout, la Hijama reste une thérapeutique complémentaire pour les diabétiques, d'une part pour son action épurative de l'excès de sucre, et d'autre part elle favorise l'équilibration du diabète en faisant intervenir différents mécanismes sur le pancréas et l'activité du foie.

Action analgésique : Elle soulage les douleurs en tout genre, de la migraine au mal de dos car elle active plusieurs mécanismes anti-douleur naturels.

L'élément principal est représenté par The gate control theory of pain, la théorie de la porte dans le contrôle de la douleur . En effet, la mise en tension de la peau en un point local perturbe la transmission de la douleur vers le cerveau, on dit qu'il se produit une inhibition de la transmission de l'influx nociceptif. Ceci contribue à produire une analgésie : la personne est soulagée si la ventouse est posée sur un point douloureux.

Le Dr Ahmad Sharaf note une augmentation du taux de monoxyde d'azote (connu pour limiter la perception de la douleur) suite à une hijama humide. De plus, elle participe à la libération d'endorphines, substance naturelle dont les effets sont comparables à la morphine.

Action anti-inflammatoire : suite à une Hijama hmide, on note une diminution du taux des prostaglandines, des protéines qui interviennent dans le processus inflammatoire.

Action immunitaire : La Hijama permet de normaliser ou équilibrer les désordres immunologiques (allergies, maladies auto-immunes) et de stimuler le système immunitaire en cas de faiblesse : elle stimule la production de globules blancs ( de 10 à 15%) et la circulation veino-lymphatique les conduisant sur les lieux d'agression et elle régule l'activité du thymus.

Action neurologique et neuro-végétative : Elle peut être un excellent complément dans le traitement des maladies neurologiques (épilepsie, paralysie, tremblements, céphalées...), elle aide également à la réhabilitation des victimes d'AVC (de par l'élévation du monoxyde d'azote-neuromédiateur- qu'elle génère).

Et elle rééquilibre le système neuro-végétatif (sympathique et parasympathique), ce qui explique le retour à une tension normale en cas d’hyper ou hypotension artérielle.

Action anxiolytique : elle permet de ressentir un grand bien-être et de retrouver son dynamisme de vie.

 

 

Historique
 
 
 
La Hijama est une technique thérapeutique très ancienne, elle a été décrite  sur des papyrus datant de plus de 1500 ans avant le début du calendrier grégorien.

Elle a ensuite été pratiquée et recommandée par des grands noms de la médecine dans l'antiquité, tels qu'Hippocrate et Gallien.
 
Au 7e siècle, Le Prophète Mohammed salla lahou alayhi wa salam recommande vivement la Hijama et il disait : " La guérison réside en trois choses : 
                                           - La gorgée de miel
                                           - La Hijama
                                           - Et la cautérisation"  
 
Plus tard, au dixième siècle, la Hijama connaît un nouvel essor sous l'impulsion d'Avicenne, à travers son fameux Al Qanoun Fi At-Tibb (Le canon de la médecine), ouvrage médical de référence en cinq tomes.
 
 
On peut aussi citer Albucassis qui était chirurgien de renom au onzième siècle. Il est l'auteur de la fameuse encyclopédie médico-chirurgicale en trente volumes  At-Tasrif Liman Ajaza An At-Ta'lif (La méthode en médecine). Ouvrage dans lequel il décrit les bienfaits de la Hijama. 
 
 
Au dix-septième siècle, une autre grande figure de la chirurgie vante les mérites de la Hijama, il s'agit du barbier-chirurgien français Ambroise Paré. La légitimité du recours à la Hijama croît et elle tend à se démocratiser en Europe. 
 
Au début du dix-neuvième siècle, la Hijama connaît alors un essor remarquable en Europe et aux USA et bénéficie d'une légitimité unanime dans son recours. On peut citer la parole suivante de Gillespie WA dans la revue Boston Medical and Surgical Journal  en 1834 : "Nul membre de la profession, ne peut ignorer son recours ni son importance."
 
Un autre illustre médecin a, par ailleurs, contribué à promouvoir la Hijama, en la personne du Professeur Osler William, co-fondateur de l'Université de médecine John Hopkins à Baltimore (USA) au début des années 1890. Il fût aussi l'auteur du fameux The Principles and Practice of Medicine (principes et pratique de la médecine).
 
Cependant, à partir de la deuxième moitié du dix-neuvième siècle, la Hijama connaît un déclin en occident en raison notamment des débuts de l'industrie du médicament qui promettait alors aux malades des traitements réputés moins "invasifs" : apparition des antibiotiques et autres antipyrétiques.
 
En Asie, la Hijama a, quant à elle, continué à jouer un rôle prépondérant jusqu'à ce jour dans ce qu'on appelle la "médecine traditionnelle chinoise".
 
Il a fallu attendre le début des années 1990 pour voir la Hijama susciter, de nouveau, de l’intérêt auprès des professionnels de santé.
 
 
Questions
 
 
Aurai-je des cicatrices ?
Vous n'aurez aucune cicatrices d’abord car il s'agit de minuscules incisions très superficielles et ensuite parce que j'applique de l'huile de Nigelle. Celle-ci aide à la cicatrisation.
Est-ce douloureux ?  
La Hijama se pratique sans douleur. Il peut y avoir un certain inconfort à la pose de la ventouse dû à l'aspiration de la peau mais les micro incisions pratiquées sont indolores !
Quel délai pour obtenir des résultats ?  
-si le trouble à traiter est d'installation récente, on parle de trouble aigu ou subaigu. Le effets apparaissent alors très rapidement. Il n'est pas rare de voir une douleur récente être soulagée dès la fin de la première séance. Au bout de 3 ou 4 jours après celle -ci, l'effet attendu est souvent observé.
-si le trouble est ancien, on parle de trouble chronique. Les effets tardent alors à apparaître. Il faut environ 15 à 21 jours avant d'évaluer l'efficacité de la séance.Quant à la résolution de la pathologie à traiter, ceci peut nécessiter plusieurs séances mensuelles voire hebdomadaires dans certains cas.
 
Hygiène et sécurité
 
 
Les règles d’hygiène :
*** La désinfection des mains avant chaque patient.
*** Le port de gants (gants différents pour chaque patient).
*** L’utilisation de lames et manchons stériles.
*** Désinfection de la peau du patient avant d’inciser.
*** L’utilisation de compresses stériles.
*** L’utilisation de ventouses à usage personnel.
   Hijama paris 13
N’hésitez pas à me contacter pour avoir plus d'informations au 06.44.92.48.40.